Buche C C Gastronomie www.lepicurieux.fr
Global Food | 11 décembre 2013

Le Top 10 des bûches de noël 2013

Buche C C Gastronomie www.lepicurieux.fr
Global Food

Le Top 10 des bûches de noël 2013

Le marronnier de la fin d’année gourmande pointe le bout de ses feuilles et nous laisse découvrir ses bûches. Sélection nationale des desserts phares et tendances de ce Noël 2013 par l’Epicurieux. Gourmands et gourmets à vos scies! on démarre cette sélection avec une farandole signée Café Pouchkine

La buche Maskaradka, féerie enfantine pour ses sujets en sucre, sur un biscuit tendre au chocolat surmonté d’une compotée de framboises et d’une mousse au chocolat au lait.  Café Pouchkine, 64 Boulevard Haussmann 75009 Paris Tél: 01.42.82.43.31. 115€ pour 6 personnes.


Un hommage rendu à son homonyme André Le Nôtre,(architecte des jardins), la maison Gaston Lenôtre, architecte du goût a ainsi fait appel à Louis Albert de Broglie, autre célèbre Prince Jardinier, pour revisiter la traditionnelle bûche de Noël en jardin d’hiver… à la française. Arabesques et parterre de broderies enneigées, s’ouvrent  sur une serre en sucre, protégeant des mille saveurs du froid, pièces montées, pieds et cageots de tomates en pâte d’amande , pomme en kouglof et autres gourmandises. Une base de biscuit « Succès » aux amandes, surmontée d’une couche de pailleté feuillantine croquant et d’une couche de crémeux onctueux chocolat aux origines de Sao Tomé, Ghana et Tanzanie.En accompagnement, une compotée de tomates et épices…Merci Stéphane Bern pour cette envolée lyrique…Bûche à partager pour 8/10 personnes – Prix : 120.00 € Série limitée du 14 au 24 décembre inclus. À réserver dès le 13 décembre dans toutes les boutiques Lenôtre, sur le site www.lenotre.com et au 0811 656 656.

La déclinaison ou Trilogie de Dôme chez PH alias Pierre Hermé, où le choix se porte sur le dôme Bayadère composé d’un joli flocon à la robe écarlate à déshabiller des dents pour découvrir ses dessous Bayadère tout en rouge, jaune, beige, vert et orange pâle. Une création ultra-légère où le biscuit au citron vert parfumé au jus de fruit de la Passion se pose sur une couche de pâte sablée. Où une compote de fraises gariguette et rhubarbe surmontée d’une mousse au chocolat blanc et zestes de citron vert viennent s’alanguir. Où la lime exprime tout son parfum pour mieux habiller la saveur des fruits. À croquer.7.80€ en individuel et 80€ le 6/8 personnes. Uniquement disponible pour la saint Sylvestre.Commande sur site enligne ou dans les boutiques 72 rue Bonaparte (Paris 6°), 185 rue de Vaugirard (Paris 15°).

 

Le second: Un gâteau en forme de dôme recouvert de meringue italienne pour les entremets ou d’un glaçage au chocolat blanc pour les petits gâteaux. Un décor de rêve parsemé d’étoiles et d’éclats de sucre cristallisé, et un cœur moelleux au goût puissant de chocolat noir avec des morceaux croquants de caramel au beurre salé. Disponible en formats individuel à 7.80€, 3/4 personnes 48€, 6/8 personnes 80€ et 10/12 personnes 100€ pour la Saint-Sylvestre, en ligne et en boutique: 72 rue Bonaparte (Paris 6°), 185 rue de Vaugirard (Paris 15°). Les 30 et 31 décembre au format 6/8 personnes 39 avenue de l’Opéra (Paris 2°), 89 boulevard Malesherbes (Paris 8°).

 

Caché sous la meringue croustillante un pain d’épices moelleux, confit de fruits acidulés (pruneaux, figues et abricots moelleux, cerises, gingembre et citrons confits, amandes et pistaches), crème mousseline au citron, pour ce dernier.Taille unique : 6/8 personnes 80€ exclusivement proposé pour la Saint Sylvestre en ligne et dans les boutiques 72 rue Bonaparte (Paris 6°), 185 rue de Vaugirard (Paris 15°).

 

 

 

Restons à Paris avec le cuisinier star  Cyril Lignac qui sous un velours de chocolat cache une onctueuse crème au chocolat blanc caramélisé à la fleur de sel. Au cœur de la crème ? Une ganache au Gianduja : une pâte aux noisettes et au caramel fondant qui ravira les amateurs de sucré. Quant aux fruits secs, ils apportent leur croquant à cette bûche teintée de gourmandise.Disponible en boutique du 13 au 31 décembre 2013 Bûche 8/10 personnes – 70€  La Pâtisserie Cyril Lignac – Paris 11 ,Paris 16

 

Pour la maison Dalloyau, une base craquante composée d’un croustillant de macarons et de noisettes grillées, toute la douceur d’une mousse au chocolat au lait de Madagascar parfumée aux agrumes, alliée à la légèreté d’une crème de meringue et d’une compotée de bergamote fraîche. Parfumées au citron et à la bergamote, ces confiseries subliment la dégustation de l’entremets.Bref, extravagant, aérien et gourmand ! Du 11 décembre 2013 au 2 janvier 2014 en ligne et dans les boutiques. 110 € la bûche pour 6 personnes


La vision de la maison Fauchon avec une bûche composée d’une mousse de chocolat noir garnie d’une pâte de kumquats au naturel, très peu cuits pour en préserver toute la saveur. Préalablement percés et mélangés avec du sucre cassonade, ils sont ensuite cuits au four puis réduits en purée. On y ajoute à la fin de la recette un zeste de bergamote, pointue en saveur, pour apporter de la fraîcheur. Ce dessert renferme à sa base un biscuit aux brisures de marrons glacés et de farine de châtaignes torréfiées.Trésor des Forêts s’habille d’un velours de chocolat noir et s’accompagne d’une amande d’or qui renferme une purée de Kumquat.15 euros la part individuelle. Disponible à partir du 6 décembre 2013 dans les magasins FAUCHON à Paris et à l’étranger. 60 euros : 4 parts | 90 euros : 6 parts 120 euros : 8 parts (uniquement sur commande et à partir du 20 décembre)

 

Let it snow! Avec cette jolie réinterprétation de la boule à neige de notre enfance ou chère à certains collectionneurs par le Park Hyatt Paris Vendôme. Composée d’une mousse caramel à la fleur de sel, d’une pâte de fruits au citron vert et biscuit dacquoise cuit à la vapeur de noix de coco. Superbe… Disponible à partir du 25 novembre aux restaurants Les Orchidées et La Cheminée, et aussi à emporter. Prix : 18€

La ville Lumière recèle des grands pâtissiers à l’instar de Bernachon, Bouillet, Sève pour ne citer qu’eux, mais cette année l’Epicurieux a choisi la bûche C by C Gastronomie (traiteur et artisan du goût), qui au delà du design et montage novateur a crée une bûche chocolat d’exception. Gelée de poire et coings, crémeux de mandarine, ganache intense à la vanille et fines feuilles de chocolat noir. Les gones et les plus grands courrez la réserver!!!! 68€ Disponible dans les Boutiques du Goût ( République,17, rue Childebert 69002 Lyon; Ouest Lyonnais 38, route de Brignais 69630 Chaponost, Village,17, place Maréchal Foch 69630 Chaponost)

L’Hotel Royal Monceau Raffles revisite à nouveau les codes de la bûche traditionnelle en la proposant en version salée. Habillée d’un subtil voile de cacao et de perles de truffe noire, cette bûche à l’allure résolument graphique propose un élégant équilibre entre foie gras de canard confit au naturel, copeaux de truffe noire, biscuit de spéculoos, figues et fruits secs. On adore! Édition numérotée et limitée à 100 pièces. Sur commande, minimum 48h à l’avance, à partir du 16 décembre. 110€ pour 4/6 personnes.

Sébastien Gillmann, le créateur de gourmandises Strasbourgeois nous propose littéralement sa buche, élaborée en collaboration, avec une designer et un professeur des Beaux Arts. Il en résulte un visuel des plus réalistes pour cette crème glacée vanille, crème glacée Spéculoos, brisures de spéculoos, sorbet fraise et guimauve vanille. 30€ pour 6/8 personnes, disponible dans la boutique 20 quai des Bateliers 67000 Strasbourg.

Cette année encore l’originalité prime ainsi que le design, on peut également se laisser tenter par des bûches plus traditionnelles dans la forme comme celles d’Emmanuel Hamon . Installé dans l’Ouest il nous ouvre l’horizon à l’Est avec la Slava qui dévoile sous sa mousse vanille Bourbon, un crémeux au caramel à la mandarine, une petite gelée d’oranges parfumée au miel et épices, reposant sur un biscuit à la noisette et aux graines de Sarrazin torréfiées ( de 22 à 44€ de 4, 6 et 8 personnes). Restons à l’Est, avec le Messin Franck Fresson qui lui nous amène à la contrée de l’Asie et de l’Afrique avec la buche Tokio-Abidjian au biscuit moelleux au chocolat, crémeux citron, mousse chantilly-chocolat lait, marmelade de yuzu et orange.

Si hache, scie et petit bonhomme de neige vous manquent cet article n’est pas pour vous mais l’essentiel n’est il pas de prendre du plaisir quelque soit son péché mignon?

Comme le dit Hélias: Quand on laisse mourir le feu de Noël, il n’y a plus qu’un moyen de le rallumer. C’est d’aller chercher le feu des étoiles. Gageons que celui de ces desserts raviront enfants et plus grands gourmands.

Joyeux Noël

 

crédits photos: sites dédiés et Le Fotographe pour la bûche C de C gastronomie

buche_christofle_5629-ca0b1 Article précédent Article suivant Gilmann-Noel www.lepicurieux.fr photo Christian Creutz

Vous aimerez aussi

0 commentaires

laisser un message