Bannière AOC LIRAC www.lepicurieux.fr
Glou-Glou | 12 mars 2013

A.O.C Lirac, découverte…

Bannière AOC LIRAC www.lepicurieux.fr
Glou-Glou

A.O.C Lirac, découverte…

Bannière AOC LIRAC www.lepicurieux.fr

Chut!!!  semble dire cette affiche de l’ A.O.C Lirac, au titre élogieux du luxe sobre et discret. Une discrétion indéniable… quelques bouteilles croisées ici et là chez quelques dealers de dives bouteilles, une publicité au gré des pages d’un magazine gastronomique et une méconnaissance quasi totale de cette appellation ont confortés L’Epicurieux de participer à une découverte et dégustation de différents domaines de cette appellation (à l’initiative de L’A.O.C et de l’agence Rouge Granit). La discrète fait pourtant bel et bien partie des 16 crus du Côtes du Rhône à l’instar de son voisin non moins célèbre Châteauneuf du Pape.

Rive droite du Rhône à une quinzaine de kilomètres d’Avignon pour situer les moins bons élèves en géographie, un territoire ou le mistral règne en Roi. Cette appellation passée en A.O.C juste après guerre en 1947, produit des vins dans les trois couleurs:

verre_lirac_87x2202

Le principal cépage étant Le Grenache noir qui est la base des vins rouges et rosés méridionaux (bas de la vallée du Rhône), il va apporter des notes de fruits rouges (tels les cerises noires, mûres…) mais aussi  des nuances chocolatées, reglissées et épicées. On pourrait lui octroyer la qualification de richesse et opulence… La Syrah, oh ma belle et adorée Syrah qui apporte ses arômes, ses tanins denses et fins, on pense fruits rouges, violette, cuir…. Le Mourvèdre ce cépage aux tannins puissants, un peu mal vu est une merveille assemblé aux deux premiers. Il apporte une densité, du relief à l’assemblage, on pense à des notes animales, sous bois. Le Cinsault est le dernier composant souvent associé à la Syrah et Grenache pour le rouge, il apporte des notes légères de fruits groseille, grenade, il compose le rosé.

verre_lirac_blanc_117x2202

Le Grenache blanc, grand cépage de la région, va donner des vins de caractères, corsés, assez longs en bouche mais aux arômes moyens d’où l’art subtil de l’assembler à d’autres cépages plus aromatiques. Le Bourboulenc ce cépage exigeant en soleil et chaleur va apporter des notes florales, et fruits exotiques avec une belle fraîcheur. La Clairette et La Roussanne terminent le bouquet des cépages du Lirac. La première donne des vins aux notes de fleurs blanches, pomme…assez fins quand à la seconde, cépage sensible à l’élégance et complexité assurée des notes d’abricot, miel et aubépine.

Mais ces décryptages ne sont rien sans que l’on parle du terroir, terreau obligatoire pour que ces raisins développent au mieux leurs caractéristiques, façonnés par mère nature et accompagnés de la patte du vigneron. Lirac jouit de 3 terroirs, à l’ouest: des éboulis calcaires qui généreront des vins frais et minéraux, au centre de l’appellation des galets ( 100% silice ) sur sol argileux qui provenaient de la chaine des Alpes, et qui vont donner des vins puissants et épicés au bon potentiel de garde. Le troisième sur les pentes des terrasses composé de sables associés à des graviers et galets, conférant finesse arômes marqués de fruits rouges.

Voila un pitch quasi complet, qui ouvre à la dégustation pour matérialiser en bouche, le travail des vignerons, accompagné de surcroît par un menu on ne peut plus Lyonnais au restaurant Le Musée ( pour l’article c’est ici ). Saucisson brioché, terrine du chef, queue de bœuf, Andouillette Bobosse et joues de porc, activateurs et révélateurs assumés des arômes Liracois…

AOC LIRAC pain maison quenelle Le Musée www.lepicurieux.fr  Saucisson brioché Restaurant Le Musée Lyon www.lepicurieux.frjoues de porc queu de boeuf Le Musée Lyon www.lepicurieux.fr

Coup de cœur de L’Epicurieux, sur la couleur blanche, des Domaines Castel Oualou à l’assemblage complémentaire 20% picpoul, 5% viognier, on ressent l’amande, les fleurs blanches, très subtil…. Le blanc 2011 du Domaine Duseigneur ( associé au meilleur sommelier du monde Philippe Faure-Brac ) à la majorité Bourboulenc, une jolie acidité, on ressent les notes de fleurs blanches, légèrement de l’agrume, très joli, comptez 14€. En dernier lieu Le Domaine de la Rocalière avec un blanc qui m’évoque les fleurs de Jasmin, et de verveine, superbe !! Comptez 8/9€.

five_star_rating_small_trans

AOC LIRAC www.lepicurieux.fr

Côté rouge, les papilles s’animent sur les caudalies de deux domaines en biodynamie, Duseigneur (tiens tiens décidément) et le Domaine du Joncier qui délivre 3 cuvées aux personnalités affirmées: Le Gourmand à majorité grenache, Le Classique à majorité Syrah et Les Muses à 80% mourvèdre et 20% Syrah; comptez de 9 à 15€. Mention spéciale également au Domaine La Mordorée avec sa cuvée « 33% » (de 3 cépages) La Reine des bois, situé sur le même terroir que le Joncier, un peu plus charpenté. Comptez 18€. 3 verres sur 5

 

Lirac le musée www.lepicurieux.fr

Une belle découverte, gustative, mais vous allez me dire avec quelle cuisine les accorder? je vous répondrais la vôtre!!! Apéritif pour le rosé, salades, grillades et poissons sauront être les hôtes des blancs et rouges. L’Epicurieux vous encourage  à aller à la rencontre de ces viticulteurs, sur leurs terroirs afin de fouler la terre, humer, déguster, et se nourrir de leur savoir faire. De plus amples informations:

Tout connaitre de l’appellation, les adresses des domaines etc…

www.vin-lirac.com

L’inter profession Inter Rhône, pour découvrir les AOC, l’agenda lié au vin, etc…

www.vins-rhone.com/fr/qui-sommes-nous

 

 

 

Article précédent Article suivant COuverture Lubéron AOC www.lepicurieux.fr

Vous aimerez aussi

0 commentaires

laisser un message